Une pensée aux femmes !

8 mars : journée de plaidoyer au cœur des interventions de Médicos del  Mundo en Mauritanie - Initiatives NewsPlaton, disait déjà..
« une cité qui n’éduque ni n’emploie les femmes est semblable à un homme qui ne se servirait que de son bras droit « .
Si, l’on aspire à l’émergence d’une société équitable qui met à profit toutes ses composantes, il faut investir dans l’éducation ! Celle des filles, des femmes, !
Les traditions sociales et culturelles constituent encore de réels obstacles a l’éducation des filles, dans la mesure, et, c’est le paradoxe de nos sociétés ( où l’on prétend que les femmes jouissent d’un statut privilégié ) le rôle de la femme est axé principalement sur un idéal domestique où la première éducation que l’on donne à la fille est celle, qui lui assure d’être une bonne maîtresse de maison.
L’éducation entre en concurrence, de fait avec l’ idéal social, – le mariage- à tout prix ! ..
Les responsabilités inhérentes a ce statut , constitueront, inéluctablement une réelle entrave a l’émancipation de la jeune fille .. Et, de la femme plus tard .
Ainsi se crée une population marginalisée, dissipée, .. un potentiel important pour le développement du pays se perd avec.

Aicha Amar

un souvenir d’un 8 Mars.
Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire