Le parti SAWAB défie le  » Club des juges « 

Le Parti Sawab, obédience nationaliste baasiste de Mauritanie, a défié le «Club des juges » , qui exige , par une déclaration précédente, l’arrestation du chef du parti, le député Abdel Salam Ould Horma, sur fond de déclarations appelant  à réformer le système judiciaire en Mauritanie.

Dans une nouvelle déclaration le parti Al-Sawab a déclaré que «son président ne peut pas être soumis à l’intimidation ou au chantage, et que son président est prêt à payer le prix nécessaire à l’accomplissement de sa mission législative et politique pour laquelle il a été élu».
La direction du Parti Sawab a affirmé, dans la déclaration publiée aujourd’hui, que «les 2 lettres des syndicats des juges envoient  deux faux messages :
Le premier est le préjugé injustifié de ses auteurs  et leur interprétation biaisée des propos du président lors de l’entretien, une interprétation qu’aucun contexte ou métaphore ne peut supporter.
Le second est que si l’intention des deux lettres  est d’intimider  le chef du parti et le parlementaire, alors , la certitude est qu’il ne peut pas être soumis à des intimidations ou à du chantage.
La déclaration du parti est venue en réponse à une déclaration publiée auparavant par le bureau exécutif du Club des juges mauritaniens, dans laquelle il déclare «qu’il s’efforcera d’engager des poursuites judiciaires  contre le député Abdesselam Ould Horma, chef du parti Sawab, conformément à la loi et règlements en vigueur en Mauritanie.

Source : https://www.anbaa.info/?p=63016

Traduit par adrar.info

 

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire