Lutte traditionnelle :Le combat des gladiateurs en perspective

lutte traditionnelle à Kaédi Mauritanie | FlickrRIM Sport – GCS Events productions projette de frapper fort.En perspective de l’organisation, le lendemain de la fête de karité,du combat des gladiateurs, s’est tenue,samedi 27 février 2021, un open press au PK 8 (Riyad),en présence des acteurs de la lutte, des manageurs et producteurs.

Ouvrant la séance, Mohamed Sarr,président du Conseil d’administration de Groupe Communication et Services (GCS) Events s’est longuement appesanti sur la précarité de la situation matérielle des lutteurs mauritaniens accentuée par la pandémie du Covid-19.

Il a déploré l’absence de réelle politique de relance de la lutte traditionnelle. Pourtant sur six écuries recensées,chacune d’elles regorge une quarantaine de jeunes.Le soutien de l’État et des sponsors pourrait réduire considérablement le taux de chômage. Et permettre l’émergence de réels lutteurs.

Occasion a été mise à profit pour interpeller les autorités à venir au chevet des lutteurs dans le sillage des appuis aux communautés pour faire face aux conséquences néfastes du coronavirus.

Il est important aux yeux de Sarr de valoriser la lutte traditionnelle,partie intégrante du patrimoine culturel national.

Il a sollicité l’octroi de subventions conséquentes et la prise en charge par la fédération des volets administratifs notamment les autorisations et le service payé. Sarr a également réclamé la valorisation de l’arène de l’amitié de Sebkha et la réhabilitation des terrains des différents départements.

Le patron de GCS souhaite la tenue de concertation régulière entre les différents acteurs et la fédération mauritanienne de lutte pour la mise en place d’une équipe nationale.Mais aussi préparer sereinement la relève.

La représentante de la marraine Mme Dioro Fall s’est réjouie du choix porté sur sa modeste personne et promis de jouer sa partition pour la réussite du combat des gladiateurs.Les lutteurs ont promis de donner le meilleur d’eux mêmes,lors des prochaines joutes et de donner un cachet particulier à cet événement.

Des combats alléchants sont au menu:

Boy Niang (écurie Ksar) sera opposé à Bombardier (écurie Halpoulaar).

Garga (écurie Ndiago) va en découdre avec Baboy (écurie Ksar).

Enfin, Petit Balla se mesurera à Zéro Arrière (écurie Waalo).

Via cridem

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire