Les syndicats des orpailleurs condamnent tout acte qui viole la tranquillité et la sécurité publique

Plusieurs syndicats de chercheurs d’or de surface ont annoncé leur condamnation de « tout acte qui viole la tranquillité et la sécurité publique, et leur rejet de la méthode de la violence ».

Plusieurs syndicats des orpailleurs ont  appelé à contrôler le système fiscal et à accélérer le rythme de légalisation de tous les aspects de l’activité minière de l’or et impliquer les syndicats dans cet examen.

Ils ont également appelé les prospecteurs à faire preuve de responsabilité et d’engagement à maintenir la tranquillité et à donner l’occasion de discuter de toutes les questions préoccupant les mineurs avec la societé Maaden dans des conditions favorables et sans heurts.

Dans un communiqué reçu par la presse, les syndicats ont exigé que la société Maaden renforce le rôle des syndicats en tant que médiateur qui exprime les espoirs et les aspirations des prospecteurs et offre un mécanisme plus institutionnel pour un dialogue constructif avec l’entreprise.

Ils ont renouvelé leur engagement à défendre les revendications légitimes des prospecteurs dans le cadre de la consultation, du dialogue et de la lutte responsable par des méthodes et des procédures juridiques, d’une manière qui préserve leurs droits dans  l’état de droit.

Ils ont  également affirmé leur engagement en faveur du dialogue et a appelé au renforcement de l’approche participative avec la société Maaden , afin de répondre aux demandes des prospecteurs, préserver leurs acquis et faire progresser le secteur minier en général.

Les syndicats ont déclaré que la ville de Chami a vécu hier après-midi des manifestations qui ont paralysé la circulation sur la route Nouakchott-Nouadhibou, fermé le Centre national de traitement des minéraux  et brûlé des pneus de voiture.

Le communiqué a été signé par  la Fédération nationale des prospecteurs, la Déclaration minière nationale globale de Chami, la Fédération nationale des mineurs et des travaux publics et les pionniers de l’exploitation minière traditionnelle.

 

Source : https://alakhbar.info/?q=node/31203

Traduit par adrar info

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire