Recommandations après un atelier sur les enjeux médiatiques de la couverture des faits criminels

Plusieurs recommandations ont été formulées mercredi 17 février au terme d’un atelier consacré à la formation sur les enjeux  médiatiques de la couverture de faits criminels, organisé par la Haute Autorité de la Presse et de l’Audiovisuel (HAPA).
Celles-ci portent sur « l’organisation de cercles de réflexion entre la Haute Autorité  de la Presse et de l’Audiovisuel (HAPA), le Comité pour le Respect de l’Ethique et de la Déontologie  (CRED),  la presse publique et privée et les organisations associatives, pour se concerter sur des questions de traitement professionnel des faits déférés devant la justice.
La programmation de sessions de formation sur les fondamentaux du journalisme. La programmation de la formation sur les  aspects juridiques liés à la couverture des crimes et autres faits.
Des formations sur le fact-cheking, le respect de la dignité humaine et la prise en compte  de l’aspect genre au niveau des formateurs.

Le calame

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire