Une journée de consultation et de réflexion sur le bilan et les perspectives de la Zone Franche de Nouadhibou

Une journée de consultation et de réflexion sur le bilan et les perspectives de la Zone Franche de NouadhibouLes travaux d’une journée de réflexion et de consultation ont démarré samedi matin à Nouadhibou sous le thème, « Le bilan et les perspectives de la Zone Franche de Nouadhibou » (ZFN).

L’organisation de cette rencontre vise à présenter, huit ans après la création de cette institution, l’état des lieux et les perspectives d’avenir de la ZFN, à travers l’évaluation de celle-ci, l’étude de la faisabilité de sa mise en place, en plus d’exposés sur la loi y afférente et l’échange de points de vues entre les divers acteurs au niveau de la ville à ce sujet.

Dans un mot prononcé pour la circonstance, le président de la Zone Franche, M. Mohamed Aly Ould Sidi Mohamed, a déclaré que la Zone, en tant que projet géostratégique inclusif vise à créer une transformation en vue du développement d’un pôle économique à nul autre pareil.

Il a précisé qu’après huit années environ, porteuses d’espoirs de création de grandes opportunités d’investissement et de développement économique, au niveau de Nouadhibou et du pays de façon générale, il serait judicieux d’appeler les parties économiques et les différents partenaires, à évaluer l’action générale de la Zone depuis sa création.

Le président de l’Autorité de la Zone Franche a insisté sur sa volonté de réaliser l’objectif de cette concertation, à savoir la promotion des efforts de développement fournis et les stratégies formulées dans le cadre de la conception et de l’exécution des grands projets d’investissement qui constituent le socle et les piliers de la ZFN.

Il a souligné que la présentation des activités générales effectuées au cours de cette assez longue période est de nature à encourager à passer vers une phase plus active encore, plus ambitieuse de manière à réaliser les objectifs majeurs des nouvelles politiques économiques dans le cadre du programme «Taahoudati» du Président de la République qui accorde une attention particulière à la lutte contre la gabegie et à la mauvaise gestion, en concrétisation de la transparence et de la bonne gouvernance dans un contexte marqué par des perspectives politiques, sociales et économiques prometteuses.

Le lancement des travaux de cette journée de concertation a eu lieu en présence du wali de Dakhlet Nouadhibou, M. Yahya Ould Cheikh Mohamed Vall, du conseiller du Président de la République, M. El Hassen Ould Zein, du conseiller du Premier ministre, M. Mohamed Lemine Ould Hamadi, en plus du président du conseil régional, de la secrétaire générale de la Zone Franche, du hakem de la moughataa de Nouadhibou, du maire de la commune, des directeurs de certaines entreprises économiques, des représentants d’organisations de la société civile et certains acteurs économiques locaux.

AMI

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire