La France renforce son appui à la sécurité alimentaire en Mauritanie

La France renforce son appui à la sécurité alimentaire en MauritanieCe mardi 9 février 2021, la République Islamique de Mauritanie et l’Agence Française de Développement ont signé deux conventions de financement, pour un montant total de 9 millions d’euros, visant à améliorer la sécurité alimentaire et à valoriser le rôle des femmes dans l’agriculture dans les régions du Gorgol et du Guidimakha.

Cette signature, qui lance la seconde phase d’un projet agricole ASARIGG initié en 2018, s’est déroulée en présence du Ministre des Affaires Economiques et de la Promotion des Secteurs Productifs, M. Ousmane Mamoudou Kane, du Ministre du Développement Rural, M. Dy Ould Zein, du Directeur Général de la SONADER, de l’Ambassadeur de France, M. Robert Moulié, et de la Directrice de l’AFD, Mme Bénédicte Brusset.

Les régions du Gorgol et du Guidimakha sont particulièrement vulnérables aux aléas climatiques qui provoquent des crises alimentaires. Le développement d’une irrigation performante et viable et l’appui à une gestion pacifiée et durable des ressources naturelles constituent des enjeux forts.

Grace à ce financement, 11 périmètres irrigués villageois pour la production rizicole ainsi que 10 périmètres maraichers gérés par des femmes vont être aménagés et équipés ce qui permettra d’améliorer leur production agricole.

Ce sont 2500 agriculteurs répartis dans les 6 communes de Gouraye, Ghabou, Nere Walo, Djowel, Tokomadi, et Tifounde Cive qui bénéficieront de ce projet. En plus de ces appuis, un volet d’action rapide sera mis en place pour restaurer 350 ha de terres dégradées et promouvoir des pratiques agroécologiques dans six territoires au profit des 25000 habitants de la zone.

Lors du One Planet Summit à Paris, Son Excellence le Président de la République, M. Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani a rappelé que l’amélioration des conditions de vie en milieu rural, la réalisation de la sécurité alimentaire, la promotion de l’emploi des femmes et des jeunes sont au cœur des préoccupations des pays africains sahariens.

Ce projet est un exemple concret de ce qui peut être réalisé en ce sens et répond aux axes prioritaires du Programme de relance du Gouvernement mauritanien. Un tel projet s’inscrit dans les priorités de l’Alliance Sahel.

Service de presse et de communication

Ambassade de France en Mauritanie

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire