La gendarmerie mauritanienne publie un communiqué présentant sa version des événements de Tivirit

La gendarmerie mauritanienne de Mauritanie a publié dimanche ,un communiqué faisant état des événements survenus hier à Tivirit  à l’est de la capitale, Nouakchott.

 

Texte du communiqué : Le Bureau des études et des relations publiques de la gendarmerie nationale a passé en revue ce qui a été diffusé dans la soirée du samedi 6 février 2021 ,dans certains médias sociaux, notamment des informations, des photos et des clips vidéo de certains habitants du village de Tivirit  dans la moughatta de Ouad Naga , lors de l’intervention d’une unité de la gendarmerie nationale afin d’ouvrir l’auto-route et d’assurer la fluidité du trafic.

Afin d’éclairer l’opinion publique sur ce sujet et de s’éloigner de la polémique, nous clarifions ce qui suit:

1- Un groupe de personnes prétendant être  résidentes du village de Tivirit , ont bloqué la route de l’Espoir , qui est la principale voie  menant à la plupart des wilayas  intérieures.

2- L’affaire a nécessité l’intervention d’une unité de la gendarmerie nationale, conformément aux exigences de la loi et conformément aux lois et règlements en vigueur dans le cadre du maintien de l’ordre , de la sécurité et de la tranquillité publique, notamment en cette période  dans laquelle  le rassemblement est interdit en raison de la pandémie de Covid 19.

Dès l’arrivée des gendarmes sur les lieux, les femmes ont pris l’initiative de les attaquer, contrairement à ce qui est courant dans notre société, faisant preuve d’une résistance farouche, au cours de laquelle les membres de l’unité ont été soumis à des jets de pierres et à divers types de gestes verbaux et physiques,  pendant que les membres de la gendarmerie nationale – comme d’habitude – ont fait preuve de professionnalisme et de retenue malgré les provocations et insultes délibérées.

L’intervention de l’unité a commencé par  des demandes suivies d’ avertissements et finalement au recours à une force minimale pour libérer la voie publique. Personne n’ayant été arrêtée à la suite de l’opération.

3- Contrairement à ce qui a été diffusé sur les réseaux sociaux concernant la présence d’un grand nombre de blessés à l’hôpital Cheikh Zayed, le service des urgences a confirmé que le groupe qui a été reçu ne dépasse pas quinze personnes, pour la plupart des femmes, et aucune  n’a fait l’objet de suivi ou hospitalisation  médicale selon le  rapport du médecin traitant.

La plupart des notables du village de Tivirit se distancient de  cette désinformation et dénoncent l’implication de certaines de leurs femmes dans ces actes honteux, qui sont loin de leurs coutumes et traditions et  qui nuisent à leur réputation et à leurs intérêts vitaux.

4- Enfin, la Gendarmerie Nationale renouvelle son engagement au souci constant de servir le pays et le citoyen et de respecter les libertés individuelles et collectives, quelles que soient les circonstances, et continuera à veiller sur la sécurité publique et l’application des lois de la République.

Source : https://www.anbaa.info/?p=62159

Traduit par adrar info

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire