Dossier de la corruption : Derniers rebondissements

Dossier de la corruption : Derniers rebondissementsAlors que selon certaines sources qualifiées de très autorisées et proches du dossier dit de la corruption, le parquet général s’apprête à entrer dans la dernière ligne droite dès la réception du dossier prévu mardi ou mercredi, une nouvelle affaire d’enregistrements distillés comme par hasard à ce moment précis défraie depuis quelques jours la chronique.Dans un posting sur sa page Facebook, le journaliste Chenouv Maloukif déclare que, selon les informations dont il dispose et qui sont presque confirmées, ces fuites proviennent des environs de l’ancien président ».

En effet, l’un des enregistrements fuités fait état d’une communication en date du 15 août 2020 (c’est à dire un jour avant la démission du gouvernement de l’ancien premier Ismaël Ould Bedde Ould Cheikh Sidiya) relative à certains éléments de l’enquête entre l’ancien premier ministre Yahya Ould El Waghf et un chargé de mission à la présidence qui s’avère être Yahya Ould Kebd. Ould El Waghf aurait dit faire l’objet de très fortes pressions et d’accusations de vouloir protéger Moktar Ould Diay, ce qui est selon lui « totalement faux et infondé ».

Il ya quelques jours, un autre enregistrement relatif à une conversation entre l’homme d’affaires Mohamed Ould Bouamatou et son cousin Mohamed Ould Ghadda a été lâché.

Selon des informations concordantes, l’ancien président Mohamed Ould Abdel Aziz détiendrait une douzaine d’enregistrements obtenus grâce à l’embrigadement d’un élément proche de l’enquête de la police, sur lequel des soupçons ont plané avant d’être arrêté et avoir l’opportunité, on ne sait avec quelle complicité de fuir à l’étranger.

Selon les analystes, il est attendu que ces enregistrements seront fuités, chaque fois que cela paraîtra nécessaire ,pour créer la confusion, faire peser la suspicion sur la crédibilité de certains acteurs de l’enquête et faire douter de la sincérité de certaines hautes autorités de l’Etat.

Le calame

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire