Signature d’un accord ministère de la Santé – « Taazour » pour l’accès de 100 000 familles à l’assurance maladie

Le ministère de la Santé et la Caisse nationale d’assurance maladie (CNAM) ont signé mercredi, avec la Délégation générale à la solidarité nationale et à la lutte contre l’exclusion (Taazur), au siège du ministère de la Santé à Nouakchott, un accord de partenariat aux termes duquel 100 mille familles issues de milieux pauvres seraient intégrées dans le cadre du système d’assurance maladie universelle promu par la Caisse nationale d’assurance maladie. Cet accord permettra à environ 620 000 citoyens d’accéder gratuitement aux services de santé.

Le ministre de la Santé, M. Mohamed Nedhirou Ould Hamed, a affirmé, dans un discours pour la circonstance, que cet accord visera à fournir une assurance maladie aux couches vulnérables de la société, conformément au programme de Son Excellence le Président de la République, M. Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani, qui affirme que la santé ne peut être de qualité qu’avec une assurance maladie universelle.

Il a ajouté que le système d’assurance maladie, qui a débuté en 2005, ciblait initialement les employés de l’État et tous les groupes qui reçoivent des salaires du Trésor public, puis s’est élargi pour inclure le secteur semi-public et le secteur privé formel, indiquant que le nombre de bénéficiaires de l’assurance maladie atteint aujourd’hui plus de 500 000 individus.

Il a souligné que des travaux sont en cours pour une assurance maladie qui couvre tous les segments de la société, indiquant que les couches vulnérables de la société auront la priorité à cet égard.

De son côté, le Délégué général à la solidarité nationale et à la lutte contre l’exclusion (Taazur), M. Mohamed Mahmoud Ould Bouasriya, a affirmé que cet accord permettra à 100 000 familles nécessiteuses d’accéder au système d’assurance maladie universelle.

Il a ajouté que, pour la première fois dans l’histoire du pays, les pouvoirs publics, représentés par la Délégation générale Taazour, supportent les frais de santé de larges groupes de la société. Il a expliqué que cet accord est une concrétisation des engagements de Son Excellence le Président de la République, M. Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani, et la mise en œuvre d’une mesure adoptée dans le cadre du programme «Mes priorités», et constitue le début d’un processus qui s’inscrit dans le cadre de l’engagement public pour l’assurance maladie universelle.

Le délégué général de l’Agence ‘’Zaazour’’ a indiqué que le lancement de ce processus commence par une assurance maladie pour les groupes les plus nécessiteux, ce qui administre la preuve que les pouvoirs publics se préoccupent de la situation sanitaire des citoyens en général et des groupes les plus pauvres en particulier.

Il a noté que dans le cadre de cet accord, la Délégation Générale à la solidarité nationale et à la lutte contre l’exclusion (Taazur) aura à prendre en charge le coût financier de la souscription des bénéficiaires de l’assurance maladie, qui est estimé au cours de l’année 2021 à environ 2,1 milliards d’ouguiyas anciennes. Il a ajouté que ce partenariat se poursuivra et se renforcera dans les prochains jours, afin que tous les groupes à faibles revenus puissent accéder aux services de santé avec les mêmes services curatifs et pharmaceutiques dont bénéficient tous les assurés de la CNAM sans discrimination. L’accord a été signé du côté ministère, par le secrétaire général du département de la Santé, Mme Halima Ba; côté ‘’TAAZOUR’’ par le secrétaire général à la Solidarité nationale et de la lutte contre l’exclusion, M. Samba Ould Salem, et du côté CNAM par son directeur général M. Dubbe Ould Zein.

AMI

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire