Entretien routier: ETER remplace ATTM

Le parlement mauritanien a adopté ce lundi 4 décembre un projet de loi prévoyant de transférer les missions de l’ATTM au nouvel établissement des travaux de l’entretien routier créé suivant décret pris en conseil des ministres en octobre 2019 et lui attribuant le statut d’établissement à caractère industriel et commercial et jouissant de l’indépendance financière.

Dans son exposé des motifs ayant motivé la création de cette entreprise,  le ministre de l’équipement et des transports Mohamedou Ahmedou M’Haimid a déclaré devant les députés que c’est essentiellement dans un souci de décharger la société de nettoyage,  des travaux,  de transport d’entretien qui se chargeait de la construction des routes et de leur entretien en même temps.

Le  ministre a ajouté à ajouté que cette entreprise va remplacer l’ATTM dans l’exécution de l’année restante des deux contrats programme 07 et 03 liés respectivement à l’entretien du réseau routier urbain et du réseau routier interurbain et qui couvrent la période 2019/2020.

Le ministre a assuré que le ministère va travailler à mettre en place les conditions nécessaires à l’élargissement du programme de désenclavement des villes et à proposé la création d’un fonds dédié à l’entretien des réseaux routiers nationaux à travers d’un impôt symbolique sur les voitures et particulièrement les voitures de transport, les bus et les camions afin que ces ressources supplémentaires engendrées par ces collectes viennent s’ajouter à celles du département pour l’aider à remplir sa mission de l’entretien des routes.

Le calame

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire