Me Takiyoullah jette l’éponge

L’avocat canadien d’origine mauritanienne Me Tagiyoullah Eyda a annoncé sur son compte Facebook s’être retiré du collectif de défense de l’ancien président Mohamed Ould Abdel Aziz.

Selon lui,  ce désistement est motivé par ‘’la violation du droit constitutionnel qui accorde l’immunité conféré par l’article 93 à Mohamed Ould Abdel Aziz qui se trouve dans l’impossibilité de faire recours devant un organe indépendant et neutre capable de lui garantir ce droit’’.

L’avocat ajoute qu’il n’est pas dans ‘’une situation qui lui permet de connaître quelles sont les charges dont on accuse son client’’.

Le collectif des avocats de l’ancien président accuse le pouvoir actuel de restrictions à l’encontre de leur client et de violation de ses droits constitutionnels.

Le calame

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire