révocation d’un policier et arrestation d’autres personnes accusées d’avoir communiqué avec l’ancien président

Le conseil de discipline du département de la sécurité générale a récemment licencié un agent  de la police pour avoir prétendument communiqué avec l’ancien président Mohamed Ould Abdel Aziz, selon une source de Alakhbar.info.

L’agent licencié pour avoir communiqué avec l’ancien président,  Mohamed Ould El-Ayel, aurait été licencié sans droits.

La source ajoute que le département de la sécurité a arrêté un groupe d’autres policiers et les a inculpés du même chef d’accusation.

Le Conseil de discipline du Département de la sécurité générale a récemment tenu plusieurs sessions, à la suite desquelles un groupe d’agents et de sous-officiers ont  été licenciés et inculpés de diverses infractions liées à l’exercice du travail

 

Source : https://alakhbar.info/?q=node/30237

Traduit par adrar info

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire