Les manifestants étudiants : Nous avons subi des blessures à la tête et au cou (vidéo)

La police disperse une manifestation des étudiants à NouakchottUn groupe d’étudiants protestant contre la décision de restreindre l’âge d’entrée à l’université a déclaré  mercredi, qu’ils avaient subi des blessures au cou et à la tête, lors de la dispersion policière de leur sit-in. Un groupe de blessés a contacté  Alakhbar info, de l’intérieur du centre médical national de Nouakchott, où ils ont subi des tests de tomographie «Scaner».

Les manifestants ajoutent qu’ils ont été soumis à ce qu’ils qualifient de coups et de répression sévère, pendant plus d’un mois, lors de chaque sit-in . Ils ont exprimé leur surprise devant l’incapacité des autorités à répondre à leur seule demande.

Ils  appellent  les étudiants à faire preuve de solidarité avec eux et à les soutenir, ajoutant qu’ils tiennent à leur doléance et continueront de protester jusqu’à ce que les autorités trouvent une solution équitable à leur demande, qui consiste à ouvrir la porte à l’inscription devant eux à l’université.

Image de prévisualisation YouTube

Source : https://alakhbar.info/?q=node/30180

Traduit par adrar info

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire