La société « Dubai Ports » a décidé d’établir son plus gros investissement en Afrique, au Sénégal

La firme  « Dubai Ports World » a annoncé aujourd’hui, mercredi, qu’elle a signé un accord avec le gouvernement du Sénégal, pour établir un port maritime en eaux profondes dans la région « Ndayan », d’une valeur totale de 1.127 milliard de dollars.

Un accord a été conclu pour construire le plus gros investissement des «Dubaï ports » en Afrique à ce jour, après des consultations entre le président du conseil d’administration de la société internationale, Sultan Ahmed Bin Sulayem, et le président sénégalais, Macky Sall, en plus des plans  pour que « Dubaï ports »,  établisse et gère un terminal à conteneurs de 300 hectares dans le port de Dakar.

La première phase de l’investissement  de Dubaï ports dans le port de Ndayan est censée couter 837 millions de dollars américains, auxquels s’ajouteraient  290 millions de dollars dans une deuxième phase prévue.

La société a indiqué que la première phase comprendra un poste d’amarrage de 840 mètres et un chenal marin de 5 km, conçu pour accueillir des navires de 366 mètres, tandis que la deuxième phase comprendra l’augmentation de la longueur du poste d’amarrage de 410 mètres supplémentaires, tout en augmentant la profondeur du chenal marin pour s’adapter aux navires d’une longueur de 400 mètres.

Le directeur général de l’autorité portuaire de Dakar, Aboubacar Seddik Bey, a déclaré que le nouveau port « fournira un puissant moteur de croissance économique au cours de la prochaine phase du plan émergent du Sénégal ».

DP World Dakar, une joint-venture entre le prestataire logistique basé à Dubaï et l’Autorité portuaire de Dakar, va financer et développer les infrastructures terrestres et maritimes du nouveau port, d’une superficie de 600 hectares , situé à environ 50 kilomètres du port actuel.

Lesponsables de Dubaï port ont  également déclaré qu’ils autoriseraient de multiples utilisations du port de Dakar, telles que «l’utiliser comme vue sur l’eau pour des projets résidentiels et commerciaux, en plus de son rôle de port maritime», notant qu’ils avaient l’intention de «développer une zone économique exclusive près du port de Ndayan, qui est à 20 kilomètres  de l’aéroport international de Belize Diagonal ».

Source: «Reuters»

Via https://www.anbaa.info/?p=61159

Traduit par adrar info

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire