Expert juridique: Il est arbitraire d’intercepter les voyageurs en raison du couvre-feu

المحامي والخبير القانوني محمد سيدي عبد الرحمنL’avocat et expert juridique Mohamed Sidi Abderrahmane a jugé arbitraire d’appliquer le couvre-feu en dehors de la sphère urbaine, soulignant la nécessité de «faire la distinction entre couvre-feu et interdictions de voyager».

« Les autorités concernées devraient publier une circulaire et  ne pas intercepter les voyageurs qui ont quitté  n’importe quelle  ville du pays ,avant l’entrée en vigueur du couvre-feu.

Car rien ne justifie d’intercepter les voyageurs et de les empêcher de continuer à voyager la nuit », a souligné l’avocat.

Dans son tweet  intitulé: «Passeport au moment du couvre-feu», il a ajouté que «lorsqu’un transporteur ou  voyageur entre dans une ville dans laquelle le couvre feu est instauré  , ses autorités doivent accompagner les transitoires jusqu’à ce qu’ils quittent la ville, pour s’assurer qu’ils ne s’y promènent pas, mais  il n’y a pas de raison pour les arrêter et entraver leur voyage.»

L’avocat a estimé que « si le voyageur arrive à sa destination prévue et qu’il s’agit d’une zone urbaine, dans laquelle l’interdiction s’applique, il est permis de l’empêcher d’y entrer jusqu’à ce que le couvre-feu prenne fin , comme  le reste des résidents.

Mais si sa destination est un milieu rural , il ne doit pas subir de contrainte.

 

Source : https://alakhbar.info/?q=node/29843

Traduit par adrar info

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire