La police convoque l’ancien président ; Sa défense décrit cette convocation comme un flop

الرئيس الموريتاني السابق محمد ولد عبد العزيز (الأخبار - أرشيف) La police des crimes économiques en Mauritanie a convoqué aujourd’hui l’ancien président, Mohamed Ould Abdel Aziz, qui a comparu devant elle pendant une courte période avant de partir.
Sa défense a qualifié la convocation comme « l’un des champs de confusion dans lesquels le parquet et la police judiciaire s’appliquent ».
L’avocat Mohameden Ould Ichidou a déclaré, dans un communiqué à Al-Akhbar que leur client, l’ancien président Mohamed Ould Abdel Aziz, est toujours déterminé à maintenir l’immunité qui lui est accordée par la constitution conformément à l’article 93 de celle-ci.
Ould Ichidou a ajouté que le temps que son client a passé avec la police ne dépassait pas quelques minutes, le président refusant, dans le cadre de son adhésion à son immunité constitutionnelle, de répondre à quoi que ce soit, ou de signer un papier.
Ould Ichidou a souligné que la défense de l’ancien président voit en cette décision aujourd’hui, que l’autorité est entrain de violer la constitution et  les lois en vigueur dans le pays.
Source : https://alakhbar.info/?q=node/29835
Traduit par adrar info
Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire