Mbarek Ould Beyrouk : La poésie se meure

Littérature - Tout savoir sur la poésie et ses principales fonctions |  Groupe Info EtudesLa mort devrait apprendre à fermer les yeux et laisser les grands hommes vivre très très longtemps. Quand je dis « grands hommes «  je ne pense ni aux hommes politiques ni aux milliardaires ni même aux scientifiques, c’est seulement des poètes que je veux parler. Imaginez Mahmoud Darwich encore vivant ou Tagore ou Verlaine, que de richesses nous puiserions de leurs présences.

Malheureusement la poésie se meure dans un monde uniquement préoccupé par les insignifiances, des élections qui ne donneraient rien,des violences absurdes et assassines, des promesses creuses,des médias protecteurs de fausses valeurs.

Seuls les poètes savent montrer les chemins, malheureusement il meurent vite,comme nous tous

Mbarek Ould Beyrouk

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire