Le tribunal de commerce ordonne la saisie des biens de Cheikh Al-Ridha et oblige son bureau à soumettre les livres et registres comptables / document

Le tribunal de commerce de Nouakchott a rendu un jugement préliminaire et effectif,  obligeant le cheikh Ali Al-Reda et les membres de son bureau commercial à soumettre tous les livres et registres comptables concernant les transactions immobilières et autres, qu’ils géraient. à partir de la date du début de son activité commerciale.De remettre cela à la liquidation.

De remettre également, dans un délai ne dépassant pas deux semaines,  une liste de ses créanciers ,  les sommes que ces derniers réclament, ainsi que les détails concernant l’origine des créances, leurs délais , les  remboursements qui en étaient effectués et ce qui en  reste .

Dans sa décision, dont Mourassiloun a obtenu copie, le tribunal a ordonné la saisie de tous les biens immobiliers et mobiliers appartenant au cheikh Ali Al-Ridha.et à son bureau commercial.

Le tribunal  a ordonné au service de  liquidation , de prendre toutes les mesures pour préserver la responsabilité financière du débiteur, sous le contrôle du tribunal.

Le tribunal a instruit   la direction de la societé Maaden  dépendant du  ministère de l’Énergie, du Pétrole et des Mines de procéder à la liquidation  concernant un  permis d’exploitation de la mine de phosphate que détenait Cheikh Al Ridha.

Source : https://mourassiloun.com/node/16428

Traduit par adrar info

 

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire