Zouerate : Un jeune militant expose les traces de la torture dont il fut victime (vidéo)

Othman Ould al-Khalifa, un jeune militant de la ville de Zouerate , a déclaré qu’il avait été soumis, dimanche dernier, à « une torture inimaginable » et à des insultes psychologiques de la part de gardes et de policiers .

Il a expliqué qu’un certain nombre d’activistes ,protestant contre la création d’usines de traitement de pierres aurifères, utilisant des substances nocives pour l’environnement,  ont été soumis à des tortures similaires.

Ould al-Khalifa a exposé les traces de  torture sur différentes parties de son corps, indiquant qu’il avait été torturé, comme s’il était entre les mains de personnes qui réglaient  des comptes personnels avec lui.

Il a ajouté que le chef    de la garde nationale à Zouerat, dont il ne connaît pas le nom, avait donné l’ordre aux soldats de le torturer, en leur disant  : «Ce bonhomme il faut  le bouffer » (entendez: le tabasser) , de sorte que deux d’entre eux l’ont sévèrement battu.

Oild Khalifa  a souligné que les gardes avaient torturé les manifestants à l’intérieur du bâtiment de la wilaya de Tiris Zemmour , avant de les remettre au commissariat  de police.

Concernant la torture au sein du commissariat , Ould al-Khalifa a déclaré que tous les manifestants avaient été accueillis avec des gifles ,dès le premier moment, «comme si nous étions des voleurs, des criminels et des terroristes».

L’activiste Ould al-Khalifa a déclaré que ce à quoi les manifestants ont  été soumis «pousse à l’extrémisme et au terrorisme», malgré  qu’ils adhèrent aux méthodes pacifiques.

Image de prévisualisation YouTube

Source : https://alakhbar.info/?q=node/29553

Traduit par adrar.info

 

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire