À partir du 1er janvier, ce qui va changer pour certains mauritaniens : voici les annonces faites par Ghazouani

À partir du 1er janvier, ce qui va changer pour certains mauritaniens : voici les annonces faites par GhazouaniLors de son discours vendredi soir, à la Nation, à l’occasion de l’anniversaire du 60e anniversaire de l’indépendance nationale, le président Mohamed Cheikh El Ghazouani a fait 10 annonces.Ces annonces touchent « les secteurs des services de base » à savoir l’éducation, la santé, la retraite. Le président Ghazouani a expliqué que ces annonces ont pour effet d’« assurer une répartition équitable du revenu national et une mise à niveau des ressources humaines ».

Dans son allocation ce vendredi soir, Mohamed Cheikh El Ghazouani s’est exprimé sur les détails de ces 10 annonces inédites.

À partir du 1er janvier, voici ce qui va changer pour certains mauritaniens.

1 : augmenter la pension de base de cent pour cent pour tous les retraités.

2 : doubler la pension des veuves retraitées et leurs prestations d’assurance maladie.

3 : le paiement mensuel des pensions de retraite.

4 : généraliser l’allocation de craie pour inclure tous les directeurs d’écoles primaires et secondaires et l’octroyer sur une période de douze mois au lieu de neuf mois précédemment,

5 : augmenter la prime d’éloignement,

6 : augmenter l’indemnité d’encadrement des inspecteurs de l’enseignement de base, secondaire et technique d’un montant de 10 000 ouguiyas anciennes.

7 : augmenter les salaires des agents de santé de trente pour cent et généraliser la prime de risque à tous les personnels de santé.

8 : augmenter de cinquante pour cent la prise en charge des patients insuffisants rénaux et des personnes vivant avec handicap et l’octroi à leur profit de transferts mensuels en espèces de 15 000 ouguiyas anciennes,

9 : l’assurance maladie pour les personnes vivant avec handicap,

10 : versement de transferts financiers mensuels d’un montant de 20 000 ouguiyas anciennes pour les enfants polyhandicapés.

Par La rédaction de Cridem

 

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire