La communauté sahraouie en Europe entièrement prête à rejoindre la lutte armée

Chahid ElHafedh, 20 nov 2020 (SPS) Le Directeur du bureau de la communauté sahraouie établie en Europe, Syad Ibrahim El-Kherachi, a affirmé vendredi que la communauté sahraouie à travers l’Europe était « entièrement prête à rejoindre la lutte armée dans les territoires occupés contre l’occupation marocaine ».

« La communauté sahraouie établie en Espagne, en France et dans tous les pays européens demande à rejoindre les sites de lutte et de combat dans les champs d’honneur pour libérer la Patrie », a déclaré M. El-Kherachi dans un point de presse.

Le bureau de la communauté en Europe reçoit quotidiennement des appels téléphoniques des jeunes sahraouis et des différentes catégories de la communauté pour exprimer leur « solidarité et leur disposition à se sacrifier pour libérer le pays du régime marocain barbare », a-t-il précisé.

« La pandémie de Covid-19, qui a perturbé la navigation aérienne et maritime, a empêché la communauté de se retrouver sur le champs de bataille » , a-t-il soutenu ajoutant: « nous attendons, en coordination avec les autorités sahraouies, de faciliter l’arrivée de volontaires, hommes et femmes, de la communauté pour rejoindre les rangs de l’armée sahraouie ».

Le même responsable  a rappelé que la communauté était aux premiers rangs durant la première guerre de libération qui a débuté à cette époque depuis l’Espagne et la France. « Aujourd’hui, la communauté est déterminée à être au coeur de la deuxième étape de la guerre de libération. »

La communauté condamne fermement, a ajouté M. El-Kherachi, « le comportement barbare et irresponsable de l’occupation marocaine avec son agression brutale contre les civils sahraouis qui manifestaient pacifiquement à la brèche illégale à El-Guerguerat ».

La communauté est préoccupée par le harcèlement auquel sont confrontés les militants des droits de l’homme et le peuple sahraoui dans les villes occupées, a déploré le même responsable relevant la condamnation par la communauté de la torture et des abus contre les détenus de l’épopée de Gdeim Izik et le reste des détenus dans les prisons marocaines. (SPS)

https://www.spsrasd.info/news/fr/articles/2020/11/20/28788.html

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire