CNN s’intéresse à la situation préoccupante à El Guerguerat

Chahid ElHafedh, 17 nov 2020 (SPS) La chaîne d’information américaine (CNN) s’est intéressée amplement, durant le week-end, dans son édition numérique à la situation préoccupante dans la zone d’El-Guerguerat au Sud-ouest du Sahara occidental, en rapportant notamment les déclarations des Sahraouis concernant la violation du cessez-le-feu par le Maroc.

La chaîne de télévision a repris les déclarations du président de la République, Brahim Ghali, formulées dans sa lettre adressée à l’ONU, dans laquelle il a indiqué qu’en lançant son agression dans la région, le Maroc a « sérieusement sapé non-seulement le cessez-le feu et les accords militaires y afférant, mais aussi toutes les chances de parvenir à une solution pacifique et durable à la question de la décolonisation du Sahara occidental ».

CNN a également repris une dépêche de l’Agence de presse sahraouie (SPS) indiquant que les forces sahraouies avaient également « lancé des attaques contre l’armée royale marocaine au Sahara occidental, causant des pertes en vies humaines et en équipements », même si le « gouvernement marocain n’a pas encore commenté ces affirmations », a précisé le média américain.

Par ailleurs, la CNN livre aussi la version du ministère marocain des Affaires étrangères qui, précise le média américain,  « prétend que l’opération frontalière visait à consolider le cessez-le feu » et que le Front Polisario aurait « bloqué la circulation des personnes et des biens et harcelé les troupes de l’ONU au passage, « des actes qui violent » selon le même ministère « l’accord militaire et menacent la sécurité et la stabilité régionale ».

L’ONU a, cependant, nié tout « harcèlement de leurs troupes », affirme CNN, avant de reprendre les déclarations du porte-parole de l’ONU, Nick Birback, qui a indiqué « que la MINURSO s’est engagée pacifiquement » à el Guerguerat avec les manifestants sahraouis et « avec l’armée marocaine » dans le but de « réduire les tensions, depuis le début des manifestations le 21 octobre ».

Vendredi, des forces d’occupation marocaines ont mené à l’aube, une agression militaire dans la zone tampon d’ El-Guerguerat en procédant à l’ouverture de trois nouvelles brèches illégales en violation de l’accord de cessez-le-feu signé en 1991 par les deux parties (Maroc et Front Polisario), sous l’égide de l’ONU. (SPS)

020/090/700

Source ; https://www.spsrasd.info/news/fr/articles/2020/11/17/28635.html

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire