L’Algérie tire , pour la première fois,un missile balistique, lors d’une manœuvre militaire

 Lors d’un exercice militaire mené ces derniers jours, l’armée algérienne a lancé un missile balistique « Iskander » de fabrication russe, qui apparait pour  la première fois  dans le système de défense algérien.

La possession par l’armée algérienne du missile balistique Iskander a été montrée dans une cassette vidéo, préparée par la Direction de l’information, de la communication et de l’orientation de l’armée et diffusée par un certain nombre de médias algériens.

La cassette vidéo diffuse la déclaration du chef d’état-major algérien, le lieutenant général Said Chengrijeh, dans laquelle il met l’accent sur la défense de la nation contre le terrorisme, contre les coupeurs de route et contre ce qu’il appelle «l’ennemi classique».

Le lieutenant-général Chengrijeh ajoute que la sécurité de l’Algérie ne se limite pas à ses frontières géographiques, mais nécessite l’élimination des menaces depuis leur source et où qu’elles se trouvent.

Le chef d’état-major de l’armée algérienne a souligné que son pays est le pays le plus puissant de la région, avec ses dirigeants, son gouvernement, ses institutions et son armée, qui ont vaincu le terrorisme, tout comme leurs grands-parents et leurs pères ont vaincu la France dans la guerre de libération, comme il  dit.

Les manœuvres militaires algériennes dans lesquelles le missile balistique Iskander a été utilisé ,ont coïncidé avec la crise de Guerguerat et les nouveaux développements dans la région du Sahara occidental.

 

Source : https://www.alakhbar.info/?q=node/29225

Traduit par adrar info

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire