La zone tampon d’El Guerguarat a retrouvé son calme habituel

Les FAR ripostent à des tirs de harcèlement  du polisario

La zone tampon d’El Guerguarat a retrouvé son calme habituel, deux jours après l’intervention des Forces armées royales pour bouter les partisans du « Polisario ». Comme samedi, la situation était très calme dimanche dans tracée de 3,8 km qui sépare les frontières marocaine et mauritanienne, à la faveur du cordon de sécurité mis en place par les FAR pour éloigner tout risque d’infiltration dans la zone éléments  venus de Lahmada.

Une équipe de journalistes a parcouru à pied, dimanche matin, cette zone sans escorte des FAR, qui veillent pourtant au grain si jamais les séparatistes s’y aventuraient pour répéter le même scénario de banditisme auquel ils se sont livrés depuis trois semaines.

Ces reporters ont été témoins du calme qui règne dans la région et qui n’est trahi que par le bruit des moteurs des poids-lourds qui ont repris leurs activités, après la réouverture du poste-frontières et le rétablissement du trafic civil et commercial entre le Maroc et la Mauritanie.

En effet, dès l’annonce de la réouverture de ce point de passage dans les deux sens, les camionneurs marocains et étrangers, bloqués à cause des actes du polisario, se sont dirigés vers les deux postes-frontières marocain et mauritanien pour accomplir les formalités policières et douanières et effectuer la traversée.

La zone porte encore les traces de la présence sahraouis dans cette zone et surtout de l’implication de l’Algérie dans leur approvisionnement : Emballages de plusieurs produits made in Algérie (boites de thon, lait et dattes), bidons d’eau, ustensiles et couvertures, le tout a été incendié par ces miliciens lors de l’opération des FAR vendredi matin.

Les éléments des Forces Armées Royales (FAR) ont riposté à des tirs de harcèlement effectués par les miliciens du polisario le long de la ligne de défense, selon le Forum FAR-Maroc sur le réseau social Facebook.

Source : http://albayane.press.ma/la-zone-tampon-del-guerguarat-a-retrouve-son-calme-habituel.html

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire