La RASD donne 12 heures à la MINURSO pour quitter les territoires du Sahara occidental en raison de son incapacité démontrée à résoudre le conflit.

Selon un communiqué publié par la présidence sahraouie et le Secrétariat national du Front Polisario, le mouvement de libération sahraoui donne à la mission des Nations Unies pour le référendum au Sahara occidental, MINURSO, 12 heures, à compter d’aujourd’hui, pour quitter le Sahara occidental.

 

L’annonce du Front Polisario est intervenue après que le Maroc ait envahi un territoire sous son contrôle (l’ONU) sans qu’il fasse quoi que ce soit à ce sujet. Un acte qui a été immédiatement décrit par le Front Polisario comme une rupture avec le cessez-le-feu en vigueur depuis 1991

Suite à la déclaration du secrétaire général du Front Polisario, Brahim Ghali, dans laquelle la fin de l’engagement au cessez-le-feu a été confirmée, violée à plusieurs reprises par les forces d’occupation marocaines et qui ont atteint leur point de non-retour en traversant la zone amortissement.

Dans ce contexte, le dirigeant sahraoui a offert à la MINURSO 12 heures pour retirer toute sa personne et son équipement du territoire  du Sahara occidental, où ils n’ont pas réalisé une avancée minimale substantielle qui transforme le conflit depuis 29 ans, devenant un mécanisme en faveur de l’occupation marocaine.

Source : https://www.ecsaharaui.com/2020/11/la-rasd-da-12-horas-la-minurso-para-que.html?m=1&fbclid=IwAR2m4Ouw896UTNj4WTjoweFyd-s7qWJFkUHIJBXHr-1S4leXi5T8FTjMkrQ

Traduit de l’espagnol par adrar info

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire