Le Maroc a mis en place une ceinture sécurisée empêchant le Polisario d’atteindre Guerguerat

Lors de la prise d’assaut du passage de Guerguerat, l’armée marocaine a mis en place une ceinture sécurisée  qui empêche les membres du Polisario d’y revenir à l’avenir.

Un communiqué du Commandement général des Forces armées royales marocaines a déclaré aujourd’hui, vendredi, que les Forces armées royales ont établi, jeudi-vendredi soir, une ceinture de sécurité afin de sécuriser les flux de marchandises et de personnel à travers la zone tampon de Guerguerat, qui relie le Maroc à la Mauritanie.

L’armée marocaine est intervenue aujourd’hui à l’aube et a ouvert de force le passage de Guerguerat, qui a été fermé par des militants du Front Polisario le 21 octobre.

Dans un communiqué du ministère marocain des Affaires étrangères sur l’opération, « à la lumière des provocations dangereuses et inacceptables de la milice » Polisario « dans la zone tampon de Guerguerat au Sahara marocain, » le Maroc a décidé d’agir, dans le plein respect des dispositions qui lui sont dévolues « .

Le communiqué ajoute qu’après que le Maroc s’est engagé « avec la plus grande retenue, le Maroc n’a eu d’autre choix que d’assumer ses responsabilités afin de mettre fin à l’état d’obstruction résultant de ces mouvements et de rétablir la liberté de circulation civile et commerciale ».

Le Front Polisario, à son tour, a commenté l’opération en déclarant: « Les Forces royales marocaines violent le cessez-le-feu en ouvrant trois nouvelles brèches à Guerguerat ».

Le Front Polisario a considéré l’opération comme une violation de l’accord spécifié pour les dispositions du cessez-le-feu, qui a été supervisé par les Nations Unies en 1991.

L’agence de presse Polisario a rapporté que le passage a été pris d’assaut comme suit: «Aujourd’hui, les forces royales marocaines ont ouvert trois nouvelles brèches  à Guerguerat en violation flagrante du cessez-le-feu signé entre les deux parties au conflit.»

L’agence a confirmé que les éléments du front ont répondu à l’opération de l’armée marocaine

Source : https://www.anbaa.info/?p=60241
Traduit par adar info
Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire