Le Président de la République souligne l’importance de la coopération entre les autorités administratives et les élus

Le Président de la République, M. Mohamed Ould Cheikh El-Ghazouani, a reçu mardi, au palais présidentiel à Nouakchott, les walis des quinze wilayas du pays participants au forum de formation sur la valorisation des expériences et l’échange d’informations.

Cette rencontre, qui s’inscrit dans le cadre de concertations avec les autorités administratives, épine dorsale de l’Etat, a été l’occasion de rappeler la nécessité d’une formation autour des problématiques de la gestion des affaires publiques.

Dans ce contexte, le Président de la République a souligné la nécessité de formuler un plan de développement global dans les wilayas en coordination avec leurs conseils régionaux et leurs communes d’une part, et les départements ministériels de l’autre, rappelant l’importance de la complémentarité entre l’autorité élue et l’autorité administrative.

Il a appelé les walis à veiller à suivre le processus de la décentralisation, à contribuer à son développement, à interagir positivement et dans un esprit de coopération avec les élus locaux, qui représentent les autorités et les municipalités, servent le même objectif et constituent des maillons importants de la chaine étatique qui doivent être appuyés.

Le Président a également évoqué l’intérêt de la lutte contre la sédentarisation anarchique pour encourager la population à se rassembler dans des agglomérations viables pour pouvoir bénéficier, de manière optimale, des services publics.

Dans ce contexte, il a demandé l’élaboration des cartes scolaires et sanitaires de manière précise et rationnelle, et la soumission de propositions pour assurer la meilleure mise en œuvre de ces cartes et la coordination avec les ministères compétents pour combler les lacunes.

Le Président de la République a exhorté les walis à assurer un contrôle strict de la présence des agents et fonctionnaires de l’Etat aux heures de travail, en particulier les enseignants et le personnel de santé.

Il a indiqué que la Délégation générale à la solidarité nationale et à la lutte contre l’exclusion « Taazour », est un choix stratégique qui vise, à terme, à éliminer les manifestations d’iniquité, en appelant à encourager cette institution, à l’orienter, lui fournir les informations nécessaires et suivre ses projets.

Par ailleurs, le Président de la République a précisé que l’activité minière privée (l’orpaillage) avait connu par le passé des lacunes qui ont exigé la mise en place d’un organisme de régulation, appelant les acteurs à assister cette instance pour organiser ce secteur – aux perspectives prometteuses et aux réserves importantes dans plusieurs wilayas du pays – et à l’encadrer en tenant compte de l’impact environnemental et sanitaire de manière à concilier l’apport économique de cette activité et la préservation de la santé des citoyens et de leur l’environnement.

Il a appelé à lutter contre les incendies de forêt, à préserver les pâturages et à saisir l’opportunité de cette année pluvieuse pour soutenir les agriculteurs.

La rencontre s’est déroulée en présence de M. Mohamed Salem Ould Merzoug, ministre de l’Intérieur et de la décentralisation, M. Mohamed Ahmed Ould Mohamed Lemine, directeur de Cabinet du Président de la République, et M. Yahya Ould Kebd, chargé de mission à la Présidence de la République.

 

AMI

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire