Discrimination officielle sur la base de la couleur de la peau, à l’encontre du lauréat au Baccalauréat

Le ministère de l’Éducation  a décerné un prix au deuxième  admis au baccalauréat, lettres modernes et a ignoré le premier admis ,pour des raisons purement ethniques, dans un précédent qui est le premier du genre dans l’histoire de l’Etat mauritanien.

 

La famille du détenteur de la première note au baccalauréats au niveau national , a exprimé sa déception face à cette mesure, qui perpétue ouvertement la discrimination fondée sur la couleur, dans un dangereux précédent, le premier du genre depuis la fondation de l’État mauritanien.

La famille du jeune homme , premier au bac  a déclaré que la justice est la base de tout  pouvoir. Rejeter le premier méritant, et honorer le second pour la couleur de sa peau est un scandale  impossible à justifier, et une erreur qui doit être immédiatement réparée.

Source : http://zahraa.mr/node/25297   Traduit par adrar info

Le ministre de l’éducation nationale remet à Bariki Ould Khairallah 1 million d’ouguiyas (MRO)

Le ministre de l’éducation nationale remet à Bariki Ould Khairallah 1 million d'ouguiyas (MRO)Alakhbar – Le gouvernement a officiellement honoré l’élève charretier, major au Bac 2020 Lettres Modernes au niveau de la wilaya du Tagant et second au niveau national, Bariki Ould Khairallah.

Le jeune contraint par des conditions sociales difficiles d’exercer le métier de charretier de livraison des marchandises, a refusé d’être détourné de ses cahiers, tenant à tout prix, avec patience et au labeur, à préparer le Bac tout en venant à l’aide de sa famille démunie.

Le ministre de l’éducation nationale, de la formation technique et de la Réforme, Mohamed Melainine Ould Eyih a remis à son bureau à Nouakchott, un bouclier à l’enfant prodige dans le cadre de cette distinction officielle en plus d’un million d’ouguiyas.

Cette distinction intervient sur instruction du président Mohamed Ould Ghazouani, a affirmé le ministre, l’inscrivant dans le cadre d’encouragement de l’excellence, du labeur et de tous les lauréats des examens nationaux et scolaires.

Edité par Al-akhbar

Traduit de l’Arabe par Cridem

L’Article Original

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire