Voilà comment se passe la procédure du PCR à Nouakchott : j’y étais…


Voilà comment se passe la procédure du PCR à Nouakchott : j’y étais…
 Contrairement à ce qu’on a pu entendre, le PCR pour raison de voyage ne se fait pas à l’ancien centre de cardiologie près de l’hôpital national mais à l’Institut National de Recherche en Santé Publique ; un grand bâtiment vert en face de l’hôpital sur l’avenue Abdel Nasser.

 

Renseignements pris vu l’affluence, j’y suis allé à 8H30 et déjà il y avait une vingtaine de personnes devant moi. Vaut mieux y arriver très tôt le matin sinon vous risquez d’y passer un long moment vu que c’est le seul centre habilité à faire les tests PCR.

 

Ce fut l’occasion de voir comment se passe le service et la procédure. Tout se passe le long d’un couloir longeant tous les bureaux du service : de la caisse pour payer les frais jusqu’au bout du couloir où l’on vient retirer les résultats sous 24H. Les prélèvements se font en plein air ce qui est mieux car on éternue en recevant la tige dans le nez . L’effet fut surprenant. De quoi transmettre mille fois le Covid mais les opérateurs sont bien protégés et rient volontiers avec vous de l’effet.

 

Je dois dire que j’ai été agréablement surpris de l’organisation. C’est fluide et chacun sait exactement ce qu’il doit faire. Vous payez ensuite vous faites la queue pour le prélèvement, puis ils vous mettent un numéro sur votre passeport avec lequel vous pourrez retirer vos résultats dès le lendemain matin.

 

Au sujet du prix, il faut payer 25.000 mro; ce n’est pas cher quand on est seul vu le coup du voyage mais en famille ce n’est pas négligeable. Ils m’ont dit que c’était gratuit pendant 8 mois mais c’est devenu payant comme dans tous les pays au monde. Cela met en danger le personnel car ils ont parfois affaire à des gens nerveux qui font un scandale et veulent en venir aux mains en réclamant à parler au directeur de l’institut mais ses bureaux étant à l’abri à l’intérieur du bâtiment principal, il ne risque rien.

 

En lisant les indications sur les portes ouvertes tout le long du couloir je suis tombé sur le bureau ouvert de la directrice adjointe qui m’a reçu avec beaucoup d’attention et de gentillesse. J’ai été étonné de la précarité de son bureau sans secrétaire dans ce petit bâtiment isolé loin du grand bâtiment officiel.

 

Renseignements pris, elle s’appelle Zeina Mint El Hachem.  Merci aussi au Dr Zeinabou Mint Haidy de m’avoir guidé jusque-là car je m’étais perdu au niveau du centre de prélèvement sanguin de l’autre côte de l’avenue.

 

Vu la qualité du service, j’ai voulu remercier un opérateur par un billet de 5000. Il a fermement refusé. J’ai eu bien honte même si j’estime qu’il n’y a rien de mal à soutenir les braves mal payés comme toute la république.

 

Aujourd’hui j’ai eu mes résultats PCR négatif hamdoullah.

A.O.S.A


Voilà comment se passe la procédure du PCR à Nouakchott : j’y étais…
chezvlane
Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire