Les médias privés exclus de la visite du président et certains ont été expulsés de l’aéroport

La présidence mauritanienne a refusé d’inviter des sites Internet, des journaux papier ou des télévisions privés à couvrir la visite du président Mohamed Ould Cheikh Al-Ghazwani , lors de sa première visite officielle , dans la wilaya  de Tiris Zemmour ,depuis son élection à la présidence de la République.

Le cabinet  du président a annulé la coutume qui était en vigueur depuis 2009,  consistant à inviter certaines institutions médiatiques indépendantes à couvrir les activités du président. Aucune explication n’a été donnée par le  palais ,sur les raisons de limiter la couverture aux médias publics.

Les agences de sécurité et administratives ont également refusé de permettre aux médias d’entrer dans l’aéroport, pour couvrir l’accueil  du président de la République, Mohamed Ould Cheikh Al-Ghazwani, aujourd’hui, lundi 2 novembre 2020.

Un  état de frustration a marqué  toutes les délégations médiatiques qui ont décidé de se déplacer au Tiris Zemmour pour couvrir l’événement le plus important depuis la période de confinement  et la formation du nouveau gouvernement.

Les visites du président sont généralement l’événement le plus important qui intéresse les médias privés en Mauritanie, en raison des mesures qu’elles impliquent en faveur de la population, du suivi des projets de développement et de la présence de tous les décideurs dans le pays.

 

Source : http://zahraa.mr/node/25276

Traduit par adrar info

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire