Hommage en guise de reconnaissance à la grande diva Tekeyber mint El Meydah

Hommage en guise de reconnaissance à la grande diva Tekeyber mint El Meydah

 Le jour de la fête d’EL Id  Mawouloud cherif , le jeudi 29 octobre 2020 , l’hôtel Iman de Nouakchott   a abrité  une grande soirée culturelle en guise de reconnaissance à la promotion et la vulgarisation du Medh ou Medih qui veut dire en hassaniya louanges du prophète Mohamed paix et salut sur lui à travers la célèbre émission «  Khaymett El Medh » animée par l’artiste et vedette Tekeyber mint El Meydah .  La khayma qui veut dire maison et représente l’ancienne habitation des nomades dans le sahara , l’emission khaymett  El Medh  ou maison du Medh , est une  émission de la chaine TV  Chinguitt  qui a  débuté depuis janvier 2014  et qui à permis aux chanteurs, artistes et poètes des louanges du prophète  paix et salut sur lui de faire revivre et vulgarisé cet art populaire exercé jadis  par un nombre très restreint  de Medah  ( celui qui fait les louanges du prophète)  ou par des familles artistiques célèbres dans ce domaine  notamment la famille Ehel  Meydah  dont le nom y fait référence , les Ehel Abba, Ehel Chouweikh , la liste est peut exhaustive mais aussi et surtout les  harratines  qui font le Medh   de génération en génération et qui ont le monopôle de la culture du Medh en Mauritanie .

Une fête doublement célébrée :

La soirée de reconnaissance  envers l’artiste Tekeyber mint El Meydah , qui coincide avec la 7eme année de l’émission Khaymett El Medh , dont l’audience ne fait que montée malgré le manque de promoteur  et de financement , cette  manifestation représente également la 2eme édition  distinction des étoiles du Medh que le publique mauritaniens à découvert dans toutes sa diversité culturelle et linguistique dans cette émission télévisée.  L’édition spéciale du jeudi 29 octobre 2020 qui coïncide cette année avec le jour de la fête d’El Mawouloud  a réuni des grands artistes  et poètes  ainsi l’ouverture officille s’est faite par la lecture de versets du saint Coran parlent des qualités et les œuvres du prophète Mohamed paix et salut sur lui par renommé  gharie ou lecteur  Nagi ould Bellal . La modération  des différentes partie de la soirée a été assuré le poète Bahah ould qui reporté plusieurs  fois le   concours  du Ramadan organisé par radio Mauritanie sur  le coran, la sira du prophète  et la littérature  arabe , les invités surprise pour prendre part à la séance en direct d’un exemple de l’émission  khaymett  Medh  qui à toujours été rediffusée et non en live, comprenaient l’artiste Jemal ould Abba, le Medah  Nguenettan ould Bellal, la troupe Noujoume  du  grand Medah Rassoul BeBe , la célèbre chanteuse Neema  mint chouweikh.  Sur  le plan  musical l’arrangement , l’accord des instrument et sons ont été assuré par le Maestro Sidna oule Alem.

La Tidinit et l’ardine aussi à l’honneur au Mawoulid Nebeoui cherif :

En effet ,   la musique des griots ou artistes mauritaniens est considérée comme une musique populaire qui jouit du respect dans tous les milieux , mais le maniement du luth ( tidinit , instrument pour homme) et de la harpe ( ardine  instrument pour femme)on été joué par des musiciens d’un certain niveau dans la manipulation des ses instrument traditionnels . Ainsi l’artiste Matousegra mint Eyda était du coté de l’ardine, Saadbouh ould Meydah à la tidinit et Mohamed ould  Chouweikh à la guitare.  Coté poésie il y’avais également  Jemal  ould  Khirchi, Mohameden ould Lemrabott entre autres.  Les sponsors de l’émission et de la soirée en plus  des medias  et des hommes de culture nationaux et internationaux  étaient bien représentés  notamment  le directeur général de la société Oris Monsieur Moctar Diawara, Monsieur Abou Nacer Mohamed  Ben Nacer Ben Wezen  El Ghahtani et son épouse Oum Zaeid  Aicha  Bint  Saleh El Jabiri  . L’operateur   téléphonie mobile   chinguitel , TV chinguitt, les sociétés de production « Elwan Azawan » et « Moub di oun ».

Histoire du Medh :

Le panégyrique du prophète ( PSL) ou Medh  ( louanges) est une cérémonie organisé pendant les fêtes religieuses  comme le Mawouloud   ( naissance du prophète) . Les notables assistent en général à ces festivités . Elles se déroulent  soit à l’intérieur des mosquées (dans les villes anciennes) ou dans un endroit aménagé à cet effet . Les participants récitent  des poèmes panégyriques tels que   la « Bourda » et la « hamziya » d’AL Boussiri ou le « Moukhammes » d’Ibn  Wahib . En général la séance est dirigé par un compositeur qui guide la psalmodie . Dans le cas de la khaymatt El Medh par exemple les morceaux chantés sont dirigé par Tekeyber  mint EL Meydah et repris par  la troupe d’accompagnement qui maitrise parfaitement les différents refrains. Les séances de Medih  sont soit matinales ou dans la soirée.  Le public écoute religieusement  et demande la baraka à la fin de la séance.

Par ailleurs il y’a le Medh populaire qui est l’œuvre des travailleurs particulièrement les agriculteurs et les bergers. Il est accompagné de la flute à quatre orifices en aluminium  ( appelée  nefara familièrement )avec parfois un tambour spécifique appelé « TEBAL ». Ce Medh est chanté au cours des fêtes religieuses et à chaque fois que l’occasion se présente pour faire les louanges du prophète Mohamed paix et salut sur lui , sa biographie  et les louanges  de  ses compagnons , il parfois  accompagné d’une guitare  monocorde appelé «  guounbra ».

Témoignages et décoration :

Avant la clôture de la cérémonie riche en couleurs et en rythmes, un reportage  réalisé par la journaliste de la télévision nationale El Mouritaniya Aminetou mint Youba  retraçant le parcours de l’artiste Tekeyber mint El Meydah  durant les sept année de présentation  l’émission khaymett El Medh a été projetée . Revenant ainsi sur les temps forts de l’émission, la place qu’elle occupe comme  étant une grande école des arts populaires et qui a accueilli plus d’une centaine d’artiste , de poètes et d’hommes de lettres  de tout bord et des différentes langues nationales.  Tekeyber mint El Meydah s’est dit très honoré de cette distinction et à remercié les partenaires, les invités de marque et le public  qui ont répondu présent à son invitation. Le public a eut droit à des cadeaux   offert par les sponsors de la soirée avant la remise de la distinction à cette grande artiste de la scène nationale qui n’est plus à présenté.

Mariya Traoré

initiativesnews

chezvlane
Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire