Les Oulémas exigent la promulgation de lois criminalisant toutes sortes de délits contre toutes les religions monothéistes».

Un communiqué publié par le Conseil  des savants mauritaniens a déclaré que l’organisation « a suivi avec consternation les appels provocateurs et les prises de position incitatives contre l’islam et ses adeptes, ainsi que des insultes au noble Prophète,  sous prétexte de liberté d’expression ».
Le conseil n a ajouté, dans une déclaration publiée ce soir, qu’il se fonde sur :  » la position juridique et l’impératif moral de respecter les choses sacrées et de répandre une culture de paix parmi les différents peuples, dénonçant chaque offense à la religion, quelle qu’en soit la source, et appelant les sages du monde à s’entendre sur  la cause commune ».
Le conseil  a averti que «les non-musulmans parmi lesquels les insultes ont été lancées, doivent s’excuser auprès des musulmans en guise du  respect de l’autre».
À la fin de sa déclaration, le Conseil des érudits a demandé aux «dirigeants du monde de s’adresser aux Nations Unies pour exiger la promulgation de lois criminalisant toutes sortes de délits contre toutes les religions monothéistes».

 

Source : https://mourassiloun.com/node/15951

Traduit par adrarinfo

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire