le site « El 7ourouf » retrace la réforme radicale entreprise par la Société nationale des eaux, SNDE

Dans le cadre de nos efforts pour surveiller ce que certains secteurs gouvernementaux font au service du citoyen et de la nation, et dans notre effort pour fournir les informations correctes tout en mettant en évidence ce qui doit être réalisé, nous entrons dans les couloirs de la Société nationale des eaux SNDE pour savoir ce qui a été réalisé et quels sont les aspects qui sont encore en dessous de la norme?

Il nous a paru  que la direction générale de la SNDE a entamé des démarches importantes  vers une réforme fondamentale afin de diagnostiquer les dysfonctionnements  dans tous les domaines, pour tenter de trouver des solutions appropriées aux  accumulations des temps passés.

Ce mouvement de réforme est ainsi t:

• Réformer la structure administrative de l’entreprise en fusionnant par exemple quatre départements commerciaux en un seul département.

• Une étude approfondie des aspects techniques, ainsi que de la productivité, la connaissance des problèmes rencontrés et une visualisation des solutions appropriées.

• Organisation de plusieurs visites de terrain, dirigées par le directeur général de l’entreprise, à l’intérieur du pays, au cours desquelles des scénarios ont été élaborés pour résoudre le problème de l’eau dans certaines villes qui souffrent quelque peu du manque d’eau souterraine, comme Atar, Akjoujt, Tdjikja, Kiffa, Guerrou et autres.

• Création d’un service en charge de la sécurité des installations au niveau de tous les centres.

. Organisation de cours de formation au bénéfice de tous les travailleurs de l’institution dans le domaine de la qualité totale.

• Lancer une campagne pour augmenter les indicateurs commerciaux et essayer d’améliorer le rendement  professionnel , basé sur des règles solides.

• Réalisation d’une étude en vue d’ouvrir un centre de formation professionnelle  de l’eau qui assure la formation des travailleurs de l’entreprise et l’amélioration de leurs connaissances en fonction des exigences renouvelables.

• Organisation de cours dans le domaine des médias sur les questions de relation avec le client et diffusion de la culture de l’institution et comment créer la confiance entre l’entreprise et le client.

• Ouverture d’une unité de santé au profit des travailleurs, ce qui contribue à améliorer le niveau de santé des travailleurs.

• Collaborer  à la décentralisation, en signant un accord avec les maires de Mauritanie concernant l’importance de la participation citoyenne et la prise de conscience de sa relation avec l’entreprise et de la nécessité de rationaliser l’eau.

• L’utilisation de certains experts afin de surmonter les problèmes liés aux méthodes et à la préparation des transactions.

• Réalisation d’une étude visant à déterminer l’équilibre par rapport aux droits des travailleurs.

• Établir un programme d’entretien et de maintenance adéquats.

Voici quelques-uns des principaux points qui ont été atteints au cours de cette période. Ils constituent   des étapes sérieuses et solides pour réformer l’entreprise, mais cela ne signifie pas que « El 7ourouf » n’a  pas remarqué d’autres aspects sur lesquels il faudrait se concentrer, à savoir:

• La nécessité d’une intervention plus rapide des équipes techniques lors d’un dysfonctionnement.

• Fournir aux citoyens des explications adéquates quant à  la rareté de l’eau dans certains quartiers en cas de dysfonctionnement
• Poursuite des efforts pour trouver des solutions pour les villes souffrant de pénurie d’eau.

• La nécessité d’avoir une personne dans chaque centre chargée d’expliquer, d’éduquer le citoyen et de traiter avec lui de manière courtoise et harmonieuse.

De manière générale, nous pensons  qu’il y a bien un virage qualitatif au sein de l’entreprise, un mouvement de réforme silencieux, un sens des responsabilités et une volonté sincère de faire progresser cette institution, qui est la pierre angulaire de tout développement destiné à pérenniser .

Source :http://ethaira.info/spip.php?article16177

Traduit par adrar.info

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire