Jeunesse nationaliste arabe: Le processus actuel de vengeance contre Ould Abdel Aziz est condamné et rejeté (communiqué)

La direction  centrale de la jeunesse nationaliste  arabe (un courant arabe actif en Mauritanie) a déclaré que l’opération de vengeance en cours ,contre l’ancien président Mohamed Ould Abdel Aziz est condamnée et rejetée dans tous ses détails.

Dans un communiqué publié aujourd’hui, lundi 12 octobre 2020, l’organisation a déclaré que le pays a connu  « un recul rapide et un retour volontaire des pratiques honteuses qui ont secoué  les articulations de notre État maçonnées ,pendant des décennies,en revenant  notamment au clientélisme,  favoritisme,  régionalisme,  fractionnalisme et corruption ».

L’organisation a déclaré; que le résultat de dix années de travail national minutieux, en termes d’évaluation, de mise en place et de construction, est désormais dans le vent.

« La campagne tumultueuse , en cours, a abouti à une série de harcèlement de l’ancien président et de son environnement social étroit et a tenté de le discréditer », poursuit le communiqué.
Et avec tous les échecs successifs de cette campagne, le mensonge  persiste  dans son indécence, enregistrant une série sans précédent de vils déshonneurs dans l’histoire politique nationale et dans les relations morales entre les fils de la nation.  »

Le communiqué a ajouté: « Aujourd’hui, il y a provocation et diffamation du président symbolique, M. Mohamed Ould Abdel Aziz, et des attaques flagrantes contre lui et les membres de son environnement familial étroit.

Cela nous oblige à ne pas rester silencieux et indifférents à ce à quoi il est soumis ; après qu’il ait  consacré  ses dix ans de pouvoir, au service du pays et du citoyen dans divers domaines de la vie de développement. »

Le  président Mohamed Ould Abdel Aziz a été le premier à éliminer les ceintures de misère et les bidonvilles et à faire avancer le développement, dans les domaines de la santé, de l’éducation, des transports et de l’urbanisation …

Il a  sécurisé l’intégrité territoriale du pays,  en modernisant les systèmes de sécurité et des armées.

A cela s’ajoute , son rôle diplomatique de pionnier, exprimé  dans le traitement positif des questions arabes, dont  la question centrale de la nation,  la question palestinienne et de son mouvement de résistance héroïque sans précédent, en rompant les relations honteuses avec l’entité sioniste, et à maintenir – malgré toutes les pressions occidentales -  la relation avec l’axe de la résistance.

Il a  rompu  les relations avec l’État du Qatar qui soutient le terrorisme, et il a  affronté résolument le soi-disant printemps arabe, en hissant  la Mauritanie, pendant son règne à la place qui lui revient, aux niveaux international et régional.

La déclaration a conclu en disant: « Cette décennie que les opportunistes  tentent de diaboliser aujourd’hui, au premier rang desquelles se trouvent les Frères musulmans, qui ont constamment conspiré ,à travers leurs tentacules  étendues au sein de l’appareil du régime.

Et qui , devenus bien établis aujourd’hui, après une série de réunions avec les dirigeants actuels, lancent une tentative de bannir l’ancien président de la scène politique. » Par un processus ouvert de règlement des comptes, qu’ils ont  habillé de la robe   » anti-corruption » pour le légitimer alors qu’ils sont eux mêmes les  vrais corrupteurs

Le mouvement » jeunesse nationaliste arabe  » a appelé « toutes les forces vives et tous les citoyens honorables à s’unir, comme un bloc imprenable ,devant cette fracture qui fait rage ,et à frapper ses mains tremblantes, afin de ne pas semer la corruption et la tyrannie dans notre patrie « .

 

Source : http://zahraa.mr/node/25116

Traduit par adrar.info

 

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire