Adrar : Inquiétude des éleveurs, suite à la mort subite et en meme temps de quatre chameaux à Teyaret

Des témoins oculaires ont constaté  hier,à Teyaret,   la mort subite de trois chamelles et un chameau. Les personnes sur place ,ont noté que du sang coulait des narines de chacune de ces bêtes.Ailleurs, en banlieue sud d’Atar , des éleveurs ont signalé la mort similaire de deux autres chamelles qui, auparavant , ne souffraient visiblement pas de maladie.

Ce matin, un éleveur qui conduisait un troupeau en direction de l’Amessaga, dans le Baten occidenatal d’Atar, a été contraint de rebrousser chemin, car le chameau qui le transportait, mordu auparavant par une chamelle à Azougui, s’est précipitamment écroulé et n’a plus voulu se relever.

Arrivé au service de l’élevage d’Atar, il en a informé les responsables qui, faute de moyens de transport n’ont pu aller avec lui ,mais lui ont remis un médicament pour l’injecter à sa monture, dans le cas où elle serait vivante encore.

Ceci étant, les éleveurs et propriétaires de chameaux alertés, ne cachent plus leur inquiétude et craignent que les cas signalés ici et là ne soient liés à la « fiévre de la vallée du rift ».

Redaction Adrar.info

 

 

 

 

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire