Pour éviter une compression du personnel de l’ONT, le gouvernement s’invente une parade…

Mauritanie Tourisme updated their cover... - Mauritanie Tourisme | FacebookL’Office National du Tourisme (ONT) compte un surplus de personnel payé à ne rien faire. Pour parer  à cette situation , le gouvernement mauritanien a proposé à ce personnel « un incitatif départ volontaire », qui serait suivi d’une compression collective si la première option est rejetée.En raison de la  situation difficile du pays ,en cette époque de récession économique due au coronavirus, dont les conséquences sont particulièrement désobligeantes pour les pères et mères de familles, ni la première ni la deuxième option ne semblent convenir.

Aussi, le gouvernement , après concertation du premier ministre, la ministre du tourisme ,  le directeur de l’ONT et le représentant des travailleurs, a décidé de « verser »  le surplus du personnel de l’office du tourisme au ministère de tutelle qui, en plus du tourisme, administre les secteurs du commerce et de l’industrie.

Dans ces deux derniers ministères,le personnel pléthorique de l’ONT sera déployé, pour combler certains postes vacants, notamment,-entre autres- des contrôleurs des prix ,au niveau du ministère du commerce.

Cette parade gouvernementale permet , d’une part, d’éviter-en ce moment crucial-  de mettre dans la rue, des dizaines de pères et mères de familles et d’autre part, de permettre à la direction de l’ONT, d’assainir l’établissement   aux  fins de promouvoir plus efficacement ses activités.

Satisfait de cette solution gouvernementale, le représentant des travailleurs  auprès du conseil d’administration de l’ONT,  a publié un communiqué de presse, dans lequel , il remercie, à la fois, le premier ministre, la ministre du tourisme, du commerce et de l’industrie ainsi que le directeur général de l’ONT.

 

Redaction adrar.info

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire