Le ministre de la fonction publique ouvre le dialogue entre les partenaires sociaux

Le ministre de la Fonction publique, du Travail et de la Modernisation de l’administration, Camara Saloum Mohamed, a supervisé aujourd’hui, mardi, à Nouakchott, l’inauguration du dialogue tripartite entre les partenaires sociaux.

Le dialogue entre le gouvernement, les employeurs et les syndicats se concentrera sur la discussion d’un certain nombre de points, notamment la hausse des fonds de la Caisse nationale de sécurité sociale en vue de l’augmentation des pensions de retraite, en plus d’autres questions qui visent à améliorer les conditions des travailleurs.

Les participants au dialogue discuteront également de la sécurité professionnelle et de la création d’un environnement sain susceptible de mettre à disposition une main-d’œuvre qui contribue à augmenter la production et qui permet à l’employeur d’améliorer les conditions des travailleurs.

Dans un discours prononcé à l’occasion, le Ministre a souligné l’importance de ce dialogue, qui est le cadre législatif optimal pour trouver des solutions adéquates au travail, en particulier dans cette circonstance caractérisée par la pandémie de Corona et ses répercussions négatives sur l’économie et les conditions sociales.

Il a ajouté que le Président de la République, Son Excellence Monsieur Mohamed Ould Cheikh El-Ghazouani, accorde une priorité absolue à l’amélioration des conditions de vie des travailleurs.

Il a déclaré que le dialogue social, à travers un partenariat constructif avec les employeurs et les travailleurs, constitue un outil essentiel pour atteindre les objectifs assignés.

Il a précis que le ministère entend renforcer la coopération avec les parties concernées par ce dialogue à travers la mise en place d’un Conseil National du Dialogue Social, qui sera un cadre permanent de concertation.

Le dialogue a été ouvert en présence du Ministre de l’Éducation nationale, de la Formation technique et de la Réforme, des secrétaires généraux des ministères de la Fonction publique et du Travail et de la Modernisation de l’administration, de l’Emploi, de la Jeunesse et des Sports, du président de l’Union Nationale des Employeurs Mauritaniens et de la présidente l’Union des Travailleurs Mauritaniens.

AMI

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire