Le ministre de la justice : « Sans justice indépendante, il n’y a pas d’État de droit »

Le ministre de la justice : « Sans justice indépendante, il n’y a pas d’État de droit »  « Nous allons faire tout ce qui est en notre pouvoir pour remédier aux insuffisances qui entravent l’action du pouvoir judiciaire. Nous allons lui apporter tout le soutien, afin qu’il joue convenablement sa mission ».

C’est ce qu’a déclaré, mardi à Nouakchott, le ministre de la Justice, M. Mohamed Mahmoud Ould Cheikh Abdoullah Ould Boyé, au terme d’une visite au palais de la justice à Nouakchott-Ouest.

« Sans une justice indépendante, il n’y a pas d’État de droit, pas de paix et de stabilité », a ajouté M. Ould Boyé.

Au cours de la visite, le ministre s’est rendu dans les tribunaux d’appel et de la wilaya de Nouakchott-Ouest, dans les cabinets d’instruction et les cours spéciales où il a suivi des explications sur le déroulement du travail dans ces instances judiciaires ainsi que sur la nature des services dispensés aux justiciables.

AMI 

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire