Nouakchott : Projet Assainissement détourné en 2010, Voici les conséquences de cette décision que vous vivez aujourd’hui.

La capitale mauritanienne frappée par des inondationsL’année 2010, le Ministère de l’hydraulique et de l’assainissement a reçu un prêt de 200 0000 d’US$ au taux de 4,5% sur 25 ans avec 5 ans de différé pour la réalisation de l’assainissement des eaux usées et pluviales des Moughataas du Ksar, Tavrak Zeine, Sebkha et El Mina.
Les accords ont été signés en Mauritanie par le MAED et le Ministère chargé de l’Assainissement.
Une mission d’experts dont je faisais partie s’est rendue en Chine, pour visiter le type d’usine de traitement qui a été retenue.
Au bout du projet une aire de 20 hectares était prévue pour le maraîchage et les arbres fruitiers à 8 Km au Nord Ouest de Nouakchott.
Le Projet devait se terminer en 2014. Après que tout est terminé, un courtier du Président lui a parlé à oreille que des intérêts particuliers n’ont pas été pris en compte et que le Projet est très cher.
Ainsi, l’ordre a été donné d’annuler tout.Voici les conséquences de cette décision que vous vivez aujourd’hui.
Maintenant, il faut pas moins de 500 millions d’US$ pour faire le même Projet, en plus des 27 millions d’US$ déjà absorbés par le faut projet d’assainissement pluvial.
C’est écœurant ! Où,faut-il  placer  cette mauvaise décision ? Haute trahison ou faute de gestion ?
El Houssein Med Salem(El Houssein Ould Jiddou)
Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire