Le service de météorologie met en garde contre « l’aggravation de la situation de certaines zones » en raison des pluies attendues

L’Autorité météorologique nationale a averti, dans un communiqué, que « la situation de certaines zones fragiles va s’aggraver » en raison des pluies attendues du 17 au 20 de ce mois.

L’autorité a les conditions météorologiques de cette période seraient propices à des précipitations allant de (faible – moyenne – forte) dans les régions des Hodh, Assaba,Guidi Magha,Gorgol, Tagant, Adrar et Inchiri , en plus du sud de Dakhla Nouadhibou, Brakna, Trarza et Nouakchott.

Il importe de rappeler que les  pluies ont causé des pertes dans différentes zones du pays ,au cours des derniers jours,  inondé  des quartiers dans de plusieurs villes, dont « Rosso et Bassiknou »

Une montée  significative du niveau d’eau du fleuve Sénégal a été enregistrée au large de certaines zones frontalières.

 

Source : https://mourassiloun.com/node/15495

Traduit par adrare.info

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire