Ce soir , première conférence de presse tenue par Ould Abdel Aziz ,après son arrestation…

L'ex-président Aziz remis en liberté à Nouakchott, mais sans son passeportL’attention des élites politiques de la majorité soutenant le président Mohamed Ould Cheikh El-Ghazwani, et de certains cercles d’opposition, se tourne vers ce que l’ancien président Mohamed Ould Abdel Aziz dira, lors de sa conférence de presse prévue ce soir, après avoir été reporté de plus de dix jours en raison de son arrestation par la police mauritanienne.

La conférence en cours est la pré,oére en son genre  de l’ancien président Mohamed Ould Abdel Aziz, depuis son arrestation par la police nationale suite à la fermeture d’un parti auquel certains de ses partisans ont participé, et son accusation de corruption par un comité parlementaire formé après la fameuse crise « de référence » dans les couloirs du parti au pouvoir (UPR) .

Ould Abdel Aziz,  a gardé le silence, au cours des derniers mois et a continué à se déplacer entre la wilaya de l’Inchiri  et la capitale, Nouakchott, pendant que les députés frappaient à toutes les portes pour rechercher des preuves le condamnant  pour détournement de fonds ou trahison publique.

La police nationale a récemment arrêté certains membres de sa famille et certains de ses proches socialement pour les mêmes raisons. Tout comme elle a arreté certains ministresde l’ancien pouvoir  qui lui sont proches, pour des raisons purement politiques.

Les autorités refusaient d’autoriser l’ancien président Mohamed Ould Abdel Aziz à tenir une conférence de presse dans tous les hôtels, et empêchent également les médias publics de couvrir ses activités , de traiter les déclarations de ses assistants, ou évoquer la crise actuelle entre lui et son ami, l’ancien président de la République, Mohamed Ould Cheikh El-Ghazwani.

A cela s’ajoute  l’intensification de la campagne médiatique contre lui à l’intérieur Médias publics et privés depuis la rupture de la relation entre les deux hommes, novembre 2019.

 

Source :http://zahraa.mr/node/24724

Traduit par adrar.info

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire