Le président de la Fédération régionale de l’industrie et de l’artisanat traditionnels accuse l’agence TAAZOUR…

رئيس الإتحادية الجهوية للصناعة التقليدية بنواذيبو محمد يحي الكنتاوي طالب بفتح تحقيق في الكمامات/ الأخبارLe président de la Fédération régionale de l’industrie et de l’artisanat traditionnels de Nouadhibou, Mohamed Yahya Al-Kantawi, a appelé à une enquête parlementaire approfondie sur les méthodes d’acquisition et d’octroi  des masques par l’agence Taazour ? Pour quelles raisons cette acquisition ? Et qui en a profité?, Indiquant qu’en tant que propriétaire de l’idée dans les masques, il n’en a pas profité, comme il l’a dit.

Dans une interview exclusive enregistrée,  depuis le village d’exposition de l’artisanat traditionnel de la ville de Nouadhibou, Ould El-Kantaoui a déclaré à Al-Akhbar qu’il a été surpris hier soir, de voir à la télévision d’Etat  le délégué «Taazur» faisant don de 240 000 masques au ministère de l’éducation .

IL s’interroge sur quelle base a été lancé  l’appel d’offres? Et le  secret d’en exclure les organisations professionnelles ? regroupées sous la bannière des fabricants traditionnels, qui ont créé des ateliers pour en fabriquer des masques? Pourquoi n’ont-ils pas été informés? Et si le ministère de la Culture et de l’artisanat ,en a été informé, pourquoi   n’ a-t-il pas informé les organisations professionnelles?

Le président de la fédération régionale de l’industrie traditionnelle a exprimé sa déception, face au manque de transparence, dans l’octroi des commandes de confection  des masques, considérant que les membres de la fédération  sont des spécialistes dans le domaine, mais la délégation de « Taazur » les a exclus, affirmant que  le processus d’octroi des masques est fondé sur  la marginalisation, l’exclusion et l’injustice contre les fabricants traditionnels, selon lui.

Source : https://alakhbar.info/?q=node/27625

Traduit par adrar.info

 

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire