L’avocat de l’ancien président: Mon client était face au mauvais côté et mauvais enquêteurs

المحامي تقي الله أيده عضو هيئة الدفاع عن الرئيس السابق محمد ولد عبد العزيز (الأخبار)L’avocat Takioullah Ould Eida , a déclaré que son client, l’ancien président Mohamed Ould Abdel Aziz, a refusé de parler pendant la période de son arrestation par la police des crimes économiques, car il «considéré qu’il fait face au mauvais  côté et aux mauvais enquêteurs».

Ould Aideh a ajouté dans une déclaration à Radio France International que l’article 93 de la Constitution mauritanienne stipule que les anciens présidents bénéficient de l’immunité sauf en cas de haute trahison, et uniquement devant la Haute Cour de justice.

La police a libéré l’ancien président, Mohamed Ould Abdel Aziz, hier soir, une semaine après son arrestation.

Source : https://alakhbar.info/?q=node/27582

Traduit par adrar.info

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire