La police ferme le siège du Parti socialiste unioniste, proche de l’ancien président Ould abdel Aziz

La police mauritanienne a fermé le siège du Parti unioniste social-démocrate, que l’ancien président Mohamed Ould Abdel Aziz a tenté d’utiliser comme nouveau front politique sous sa direction .Selon des sources privées qui se sont entretenues avec Sahara Media, le ministère de l’Intérieur n’a pas été informé de la conférence générale tenue par le parti, ni des changements que le parti a apportés à sa formation, contrairement à ce qu’exige la loi.

Le reporter  de Sahara Media a déclaré que le siège du parti a été  fermé et que les forces de sécurité ont demandé aux travailleurs qui effectuaient des travaux dans le bâtiment de quitter le siège.

La sécurité mauritanienne a interpellé aujourd’hui, mercredi, le notaire des contrats qui a transcrit et validé  les changements apportés par le parti à sa formation, sous prétexte que «les partis politiques ne se vendent  pas et ne s’achètent pas» , selon la source. ( Autrement dit que les changements qui interviennent au sein des partis politiques ne sont pas du ressort du notaire)

Source :Saharamedias

Traduit par adrar.info

Communauté
Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire