Le désensablement dégradant de la Bat-ha continue malgré l’interdiction..

L’image contient peut-être : ciel, plein air et natureDes dizaines d’agriculteurs d’Atar sont revenus à plusieurs reprises devant les autorités régionales pour demander l’interdiction de transporter le sable de la Bat-ha principale, en raison de la degradation de l’écosystéme environnant et ses conséquences nefastes sur l’approvisionnement en eau à partir  des puits et les risques de mise à mort progressive  des palmiers.Malgré les instructions des autorités , les véhicules  continuent  de transporter des tonnes  de sable de la Bat-ha au grand dame des protestations repétées des citoyens . Aujourd’hui dimanche, contrairement à leurs habitudes de voir des automobiles de petis calibres, genre land rover, toyota L200 et autres, leur surprise fut grande de voir des chargeurs et gros camions, s’acharner sans gêne, à tout emporter mettant à découvert le lit rocailleux et pierreux de l’Oued.

Pour comprendre la gravité du désensablement de la Bat-ha lire :http://adrar-info.net/?p=48229

Adrar.info

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire