La police de la criminalité économique ouvre une enquête sur les dossiers de corruption

سيارة من الشرطة في مدخل قصر العدل بنواكشوط الغربيةDans le cadre des activités de la Division anti-corruption du ministère public, la police de la criminalité économique en Mauritanie a commencé à enquêter sur des dossiers de corruption, dans lesquels un certain nombre de membres des gouvernements successifs du pays, sont  accusés, au cours de la dernière décennie

Des sources  ont déclaré à Alakhbar.info que la police a ouvert aujourd’hui une enquête sur les dossiers parvenus au pouvoir judiciaire depuis le parlement mauritanien ,résultat de travail d’une commission d’enquête parlementaire qui a duré six mois.

Dans un communiqué publié hier, le ministère public a annoncé qu’il a ouvert une enquête  sur la question, confirmant qu’il poursuivra toute personne qui  aurait  commis des faits criminels prouvés , et la renverra devant la justice pour se justifier .

Le dossier comprend un certain nombre de membres du gouvernement qui a annoncé sa démission aujourd’hui, ainsi que des ministres des gouvernements précédents sous le règne de l’ancien président Mohamed Ould Abdel Aziz.

Le rapport de la commission d’enquête qui forme la base du dossier traite des transactions de corruption au cours de la décennie d’Ould Abdel Aziz, notamment dans le domaine de la vente de biens immobiliers publics, en plus des transactions dans le domaine de l’énergie, et de la faillite d’entreprises et d’institutions publiques.

 

Source : https://alakhbar.info/?q=node/27237

Traduit par adrar.info

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire