Les Sisyphe du Sahara à Chinguetti, à voir sur France 5

Les Sisyphe du Sahara à Chinguetti, à voir sur France 5La Croix – L’émission « Drôles de villes pour une rencontre » emmène les téléspectateurs à Chinguetti, en Mauritanie. Ce joyau est menacé par l’ensablement. Alexandra Alévêque rencontre les habitants qui luttent les éléments pour survivre. À voir mercredi 22 juillet, à 20 h 50 sur France 5.

Chaque jour, la même tâche, qu’il faudra recommencer le lendemain. Inlassablement, les habitants de Chinguetti, en Mauritanie, déblaient la ville avec les moyens du bord – des pelles, de minces sacs de toile, l’aide de quelques ânes. Ils essaient de retirer le sable qui s’accumule, bloque les portes et menace les toitures.

Dans ce documentaire inédit de la série Drôles de villes pour une rencontre, la journaliste Alexandra Alévêque partage le rude quotidien des Mauritaniens de Chinguetti face à un ennemi colossal : le sable du désert qui gagne dangereusement du terrain. En cause, la rareté des pluies et des vents de plus en plus violents.

Une barrière verte

Depuis les années 1950, le phénomène ne cesse de s’amplifier et met en péril la cité, dont on devine encore, malgré les ruines, la splendeur moyenâgeuse. « La dernière pluie est tombée il y a deux ans », explique un homme, en désignant le lit de la rivière asséchée.

Seul espoir d’enrayer l’ensablement : une barrière « verte » composée de milliers d’arbres à travers le désert, lancée par l’Union africaine en 2007. Isselmou est chargé du projet à Chinguetti, il supervise la plantation des végétaux qui devraient composer ce rempart.

Avec un style très personnel, spontané et jovial, et surtout une grande humanité, Alexandra Alévêque montre le défi pour les habitants de survivre. Elle s’installe, le temps du reportage, chez Salima, Aïchatou et leurs enfants, et noue avec eux des liens dont la chaleur transparaît à l’écran. Ils vivent de peu et entretiennent un lien viscéral à cette terre aussi hostile que majestueuse et surprenante.

Salima conduit Alexandra dans une oasis inattendue au milieu de la sécheresse : un potager miraculeux où poussent toutes sortes de légumes. C’est le trésor de Chinguetti, bâtie sur une nappe phréatique. Source précieuse dont l’évocation rappelle ici, s’il le fallait, l’urgence de prendre soin de la nature.

Marie-Valentine Chaudon

Via cridem
Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire