Le Sénégal empêche le transit vers Rosso du convoi de la communauté mauritanienne venant de Gambie….

Malgré la coordination avec le ministère des Affaires étrangères de leur pays, les autorités sénégalaises ont empêché le passage  d’un convoi de la communauté mauritanienne, qui a quitté mardi 21 juillet  la capitale gambienne (Banjul), destinant  la ville de Rosso en Mauritanie.

Le convoi, qui est organisé et geré  par la communauté mauritanienne en Gambie, a été empêché par les douanes sénégalaises, sous prétexte que l’administration provinciale de Kaoulakh ne leur avait pas notifié l’ordre de laisser passer le convoi.

Pourtant le départ du convoi n’a été lancé qu’après coordination entre l’ambassade mauritanienne à Banjul, le ministère mauritanien des Affaires étrangères, les autorités sénégalaises et gambiennes, en coordination avec le président de la communauté mauritanienne en  Gambie, M. Ahmed O.El Bou

Un porte-parole de la communauté mauritanienne en Gambie s’entretenant avec  « anbaa.INFO « , se dit etre  très surpris de l’attitude des sénegalais  d’empêcher ,après deux mois d’intense coordination, le passage d’un convoi de 43 voitures et bus transportant des familles et des expatriés vers leur pays d’origine

Une source sur place, a indiqué que  la douane sénégalaise exige le  payement d’ une redevance de transit de 10 millions de francs CFA, équivalant à (six millions d’ouguiyas  anciennes).

Certains observateurs lient  la situation confuse à une complaisance officielle sénégalaise typique vis à vis des Mauritaniens, malgré le bon traitement des immigrants sénégalais vers l’Europe et le  Maroc qui  passent par la Mauritanie.

D’autres pensent au contraire, que la  confusion dans la coordination est liée au  conflit grandissant au sein de la communauté mauritanienne .  Lorsque deux  listes  de passagers ont été enregistrées, l’une auprès du président de la communauté et une autre auprés d’une personne  adverse   qui cherche à travers une alliance avec la Gambie à detenir  la position de leadership de la communauté.

Avec plus d’un organisme de coordination pour ce voyage, le convoi reste en attente d’une intervention des autorités de Nouakchott  avant que la sitution  ne s’aggrave.

Le convoi  a passé le portail de la police sénégalaise après avoir payé les frais de transit, mais les douanes sénégalaises réclament leur part.  Et ce, quelle que soit la coordination officielle intervenant pour faire traverser le convoi vers la Mauritnie.

La même source a indiqué que l’ambassadeur mauritanien en Gambie se trouve actuellement à Nouakchott

 

Source : https://www.anbaa.info/?p=58097

Traduit par adrar.info

 

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire