CEP, dernières comparutions : Isselkou Ould Ahmed Izidbih, Dey Ould Zeine et Aziz Ould Dahi

CEP, dernières comparutions : Isselkou Ould Ahmed Izidbih, Dey Ould Zeine et Aziz Ould DahiAlakhbar – La Commission d’Enquête Parlementaire (CEP) a fixé le jeudi 9 juillet courant, la liste des dernières personnes à entendre, avant de se projeter dans la phase de formulation de son rapport final, en perspective de sa présentation au Parlement.

Trois ministres de gouvernement en service figurent dans cette liste, en plus de l’ambassadeur de Mauritanie à Rome, Isselkou Ould Ahmed Izidbih.

Ce dernier sera entendu à propos du témoignage fait par l’ex-conseiller de l’ancien président Me Brahim Ould Daddah, à propos de l’ile donnée en cadeau par Ould Abdel Aziz à l’ex-Emir du Qatar, alors Directeur de Cabinet à l’époque, à la Présidence de la République.

Brahim Ould Daddah avait demandé volontiers à être écouté par la commission, pour déposer son témoignage, en attendant que les limiers de la CEP interrogent le Dircab sur l’affaire et ses zones d’ombre.

La commission entendra par ailleurs l’actuel Ministre du Développement Rural, Dey Ould Zeine, au sujet du projet d’une société de sucre, dont il s’occupait de la gestion.

Les personnalités à auditionner comptent aussi l’actuel ministre de l’Économie et de l’Industrie et ex-Gouverneur de la Banque Centrale de Mauritanie (BCM), Aziz Ould Dahi, et son homologue du Pétrole, de l’Énergie et des Mines Mohamed Ould Abdel Vettah, qui devra s’expliquer sur le projet haute tension reliant Nouakchott et Nouadhibou.

La CEP devra après ces dernières comparutions prévues dans les tous prochains jours, entrer dans le stade de formulation de son rapport, qui devra être finalisé avant le 25 juillet courant, selon son porte-parole, le député Lemrabott Ould Bennahi, lequel s’exprimait au cours d’une conférence de presse organisée ce jeudi au siège de l’Assemblée nationale.

Edité par Al-akhbar,

Traduit de l’Arabe par Cridem

L’Article Original

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire